Omniprésent dans notre alimentation, le sucre est indispensable à notre survie puisque les neurones en ont continuellement besoin pour fonctionner. Pour autant, une consommation excessive n’entraîne-t-elle pas des risques ? Retour sur un produit de notre quotidien.

Définition et données internationales

Le sucre, qu’il soit blanc, roux, blond ou brun, est un aliment provenant principalement de deux plantes : la betterave et la canne à sucre.

Selon les perspectives agricoles de l’OCDE et la FAO pour la période 2016-2025, les experts prévoient que la demande mondiale soit en augmentation d’ici 2025 notamment dans les pays en voie de développement.

A contrario, en ce qui concerne les pays développés, la consommation par habitant devrait reculer à cause d’un « ralentissement de la croissance démographique, [et de] l’évolution vers un régime alimentaire plus sain ». En effet, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de « ramener l’apport en sucres libres à moins de 10 % de la ration énergétique totale ».

L’omniprésence du sucre dans les aliments

L’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a réalisé une étude individuelle nationale sur les consommations alimentaires durant les années 2006-2007.

À partir de cette étude, des chercheurs ont estimé que « si les sucres libres contribuent en moyenne à 9,5 % de l’apport énergétique des adultes français, 41 % des adultes dépassent le seuil de recommandation ».

On trouve du sucre de deux façons différentes :

  • Le sucre visible : sucre en morceaux ou en poudre que l’on utilise volontairement pour assaisonner, agrémenter ses plats, gâteaux…
  • Le sucre invisible ou caché : présent soit naturellement dans les fruits et légumes, soit ajoutés dans les pâtisseries, plats préparés, boissons, sauces (quantité de sucre que contient l’aliment difficile à évaluer).

Les conséquences sur la santé

Une consommation excessive de sucre peut être délétère. Outre les effets sur la dentition – notamment chez les enfants – l’excès peut être à l’origine de maladies non transmissibles telles que la survenue d’un diabète, d’une obésité, de maladies cardiovasculaires – accident vasculaire cérébral, infarctus – ou encore favoriser le développement de cancers.

Au regard des risques pour la santé, les autorités sanitaires recommandent de limiter la consommation de sucre. Pour ce faire, des campagnes de sensibilisation sont régulièrement réalisées auprès des Français et, pour agir directement sur la confection des produits, les pouvoirs publics ont décidé de prendre des pénalités financières à l’encontre des industriels.

La conclusion

Le sucre, s’il est utile pour la santé, peut s’avérer très dangereux lorsqu’on en consomme trop. En changeant son comportement, il est possible de préserver sa santé tout en restant gourmand.

1er cours CAP Petite Enfance offert

une question ?

contactez nous :

web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :




* Sauf week-end et jours fériés

Nos élèves témoignent

avis eleve cours minerve

Découvrez les avis de nos élèves sur leur formation

CAP Petite Enfance, préparation au concours d’aide-soignante ou d’infirmier… Nous donnons la parole à nos élèves qui vous parlent de leur formation.

> Voir leurs interviews