Régulièrement de nouvelles maladies infectieuses apparaissent. Qu’est-ce qu’une maladie infectieuse, une épidémie ? À quel moment peut-on parler d’urgence de santé publique de portée internationale ? Dans ce cas, que se passe-t-il ?

alors que les voyageurs internationaux sont de plus en plus nombreux, comment lutter contre la propagation des maladies infectieuses ?

©ryanking999 / Adobe Stock

Les maladies infectieuses épidémiques 

Selon Santé publique France, « les maladies infectieuses sont causées par des microorganismes pathogènes, tels que les bactéries, les virus, les parasites ou les champignons. Ces maladies peuvent se transmettre, directement ou indirectement, d’une personne à l’autre ». Certaines sont bénignes tandis que d’autres ont un potentiel épidémique important. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) parle de flambée épidémique lorsqu’il y a une « brusque augmentation du nombre de cas d’une maladie normalement enregistré dans une communauté, dans une zone géographique ou pendant une saison données [..] dans une zone restreinte ou s’étendre à plusieurs pays. Elle peut durer quelques jours ou quelques semaines, voire plusieurs années ».

Le Règlement sanitaire international (RSI)

Du fait de l’augmentation du nombre de voyageurs internationaux et de la multiplicité des échanges, il existe un risque de survenue et/ou de propagation de maladies émergentes. Afin de surveiller et de se préparer à ces risques, les 196 États membres de l’OMS – dont la France – ont adopté en 2005 un règlement sanitaire international (RSI). Il s’agit d’« un accord juridiquement contraignant visant à protéger la communauté mondiale contre les risques pour la santé publique et les urgences de santé publique qui s’étendent au-delà des frontières. Son objet et sa portée consistent à prévenir la propagation internationale des maladies, à s’en protéger, à la maîtriser et à y réagir par une action de santé publique proportionnée et limitée aux risques qu’elle présente pour la santé publique, en évitant de créer des entraves inutiles au trafic et au commerce internationaux ».

Au niveau international, la coordination est assurée par le département Capacités mondiales, alerte et action au niveau de l’OMS. Lorsqu’il y a un événement épidémique de portée internationale, le Directeur général de l’OMS peut déclarer l’événement en urgence de santé publique de portée internationale (USSPI). Celle-ci se définit comme « un événement extraordinaire dont il est déterminé qu’il constitue un risque pour la santé publique dans d’autres États en raison du risque international de propagation de maladies et qu’il peut requérir une action internationale coordonnée ». Elle est caractérisée par une situation :

  • grave, soudaine, inhabituelle ou inattendue ;
  • avec des implications pour la santé publique dépassant les frontières nationales de l’État affecté ;
  • et qui pourrait nécessiter une action internationale immédiate.

L’objectif est de mettre en œuvre rapidement des mesures temporaires afin de prévenir ou réduire la propagation internationale de la maladie. Pour rendre son avis, le Directeur général de l’OMS s’appuie sur l’avis du Comité d’urgence du RSI composé d’experts internationaux. Il est à noter que les recommandations expirent automatiquement tous les 3 mois obligeant le Comité d’urgence à réévaluer la situation et à émettre un nouvel avis.

La conclusion

Les facilités de déplacements majorent le risque de propagation des maladies infectieuses. Dans ce contexte, les États doivent mettre en place des réseaux de surveillance avec pour objectif de dépister et d’alerter rapidement. Seule une maitrise du risque peut éviter le passage au stade d’urgence de santé publique de portée internationale.

1er cours CAP Petite Enfance offert

Nos élèves témoignent

avis eleve cours minerve

Découvrez les avis de nos élèves sur leur formation

CAP Petite Enfance, préparation au concours d’aide-soignante ou d’infirmier… Nous donnons la parole à nos élèves qui vous parlent de leur formation.

> Voir leurs interviews