Au service de l’autre et possédant de grandes qualités humaines, l’infirmière est une professionnelle de la santé aux tâches diverses. Rigoureuse et méthodique, elle est confrontée quotidiennement à des situations multiples et peut exercer son métier au sein de diverses structures. Vous désirez en apprendre plus sur cette profession ? Le Cours Minerve vous éclaire ! 

fiche métier devenir infirmier(e)

© sudok1 – Adobe Stock

Au cœur du métier d’infirmier

Quelles sont les tâches d’une infirmière ?

Chaque jour, l’infirmière fait face à différents cas de figures et doit être capable de les gérer au mieux. Ses missions et tâches sont extrêmement variées et peuvent dépendre de la structure dans laquelle elle exerce son activité. Principalement, elle doit veiller au bien-être, au confort et à la sécurité des patients, et surveille l’évolution de leur état de santé. Le métier d’infirmière est un métier qui place l’humain au centre des préoccupations, ainsi il est indispensable de faire preuve de qualités humaines telles que l’écoute, l’empathie, mais aussi de posséder un mental d’acier et une certaine résistance physique. En effet, en plus des situations parfois difficiles auxquelles elles sont confrontées, les infirmières sont souvent amenées à travailler la nuit, le weekend ou même pendant les jours fériés.

L’infirmière assure également de nombreuses tâches administratives, telles que la mise en place et la gestion de parcours de soins, le suivi de dossiers médicaux ou encore l’entrée et la sortie de patients. Elle est aussi en charge de la préparation et de la distribution des médicaments, en suivant les prescriptions médicales et recommandations des médecins.

Enfin, une autre caractéristique du métier d’infirmière est le contact avec l’autre. En effet, l’infirmière interagit en permanence avec les patients, leurs proches ou les membres du personnel soignant. Un bon esprit d’équipe est par conséquent important, ainsi que des facilités à communiquer.  

Quel service choisir ?

L’infirmière peut travailler au sein d’un grand nombre de structures : hôpitaux, EHPAD, milieu scolaire, centres médico-psychiatriques ou même à domicile, dans la fonction publique ou dans le secteur privé. En milieu hospitalier, plusieurs services lui sont ouverts. Il est important que le cadre de santé choisisse un service qui lui correspond, en fonction non seulement de ses compétences, mais également de ses préférences. Travailler dans le secteur de la gériatrie pourra ainsi correspondre aux caractéristiques d’une personne privilégiant un travail moins technique et tourné vers la préservation de l’autonomie et les soins de confort, tandis qu’une autre sera plus apte à exercer en maternité

Les conditions de travail d’un infirmier

Les statuts des infirmiers

Les infirmiers sont couverts par deux statuts principaux : fonctionnaires dans la fonction publique, territoriale ou d’État, ou salariés dans le secteur privé. Le corps des infirmiers comprend plusieurs branches de métiers dans la fonction publique hospitalière et concerne différents établissements publics de santé (hôpitaux, centres d’hébergement, services d’aide sociale à l’enfance, maisons de retraites…) En milieu hospitalier, plusieurs spécialisations existent, comme l’infirmier en soins généraux (IDE), l’infirmier en puériculture (IPDE), l’infirmier de bloc opératoire (IBODE) ou encore l’infirmier anesthésiste (IADE). Ces infirmiers assurent les soins au malade tous les jours et à toute heure, par rotation d’équipe, ce qui n’est pas le cas des infirmiers territoriaux ou scolaires, par exemple.

Qu’est-ce qu’une infirmière libérale ?

Il est possible pour une infirmière diplômée de s’installer en libéral et d’exercer sa profession à domicile ou au sein d’un centre de santé, seule ou en compagnie d’autres professionnels de santé. L’infirmière libérale (IDEL) procure des soins sous prescription médicale, à la demande d’un médecin, soit en sortie d’hospitalisation, soit dans le cadre du suivi d’un patient chronique (souffrant par exemple de diabète, d’hypertension artérielle ou atteint d’un cancer.) Les soins, s’ils ne se font pas au domicile de l’infirmière ou en cabinet, peuvent dans certains cas se faire au domicile du patient. Dans ce cas, la prescription médicale doit impérativement le préciser.

métier d'infirmier

© Sudok1 – Adobe Stock

Être infirmière et fonctionnaire

Les infirmières travaillant pour la fonction publique française sont, bien-entendu, fonctionnaires. Dans la fonction publique, différents grades existent, ces derniers dépendent de la spécialité choisie par l’infirmière, à ses années en activité et influent sur son salaire. Plus le grade est haut, plus le salaire est élevé.

Le grade 1 concerne les infirmières en soins généraux, le grade 2 est accessible aux IDE ayant atteint le 5e échelon du grade 1 depuis plus d’un an et ayant travaillé au moins 10 ans dans le présent corps. Viennent ensuite le grade 3, qui s’adresse aux IADE et à la classe des IBODE et puéricultrices, puis le grade 4, pour les IADE en classe supérieure.

Salaire et débouchés

Salaire d’une infirmière et évolution de carrière

Selon une enquête réalisée par Infirmiers.com du 13 au 30 juillet 2017, le salaire d’une infirmière est en moyenne de 1820 euros nets par mois. Peu de disparités existent entre les différentes structures où exercent les infirmières, avec des salaires se situant entre 1798 et 1802 euros nets mensuels. Néanmoins, les infirmières libérales se distinguent avec des salaires plus élevés, de même que celles exerçant en intérim ou au sein d’un institut de formation.

Il faut cependant noter que, comme dans de nombreuses formations, le salaire de l’infirmière dépend de sa région d’exercice. Ainsi, en Île-de-France, les salaires sont plus élevés qu’en Bretagne ou en Normandie. En tenant compte de plusieurs critères, le métier d’infirmière peut être un métier de la santé bien payé.

Quelle infirmière gagne le plus ?

Comme évoqué précédemment, les infirmières qui gagnent le plus sont sans conteste les infirmières libérales. En effet, elles touchent en France entre 2500 et 8140 euros bruts par mois, pour un salaire moyen estimé à 5300 euros bruts mensuels

Salaire infirmier en intérim

Les infirmiers en intérim ont forcément une rémunération plus importante que les infirmiers salariés. En effet, leur salaire ne peut être inférieur au salaire d’un salarié occupant les mêmes fonctions. En plus de leur salaire de base, les professionnels de la santé en intérim touchent aussi deux indemnités, perçues en fin de mission : l’indemnité de fin de mission et l’indemnité complémentaire de congés payés, qui équivalent chacune à 10% de la rémunération de la mission.

Il est compliqué d’estimer le salaire d’un infirmier en intérim, car ce dernier dépend de la mission effectuée, mais dans tous les cas, il sera supérieur de 20% au salaire d’un salarié.

Comment devenir infirmier ?

Pour devenir infirmier, il est obligatoire de rejoindre un IFSI (Institut de formation en soins infirmiers) Ces écoles pour devenir infirmier recrutent les titulaires du bac, sur concours d’entrée, pour une formation de 3 ans. Les études pour devenir infirmier vous permettent donc d’obtenir un diplôme d’État reconnu bac+3.

formation infirmier

© vectorfusionart – Adobe Stock

Pour vous préparer efficacement aux épreuves de sélection pour l’entrée en IFSI, le Cours Minerve vous propose une formation Infirmier / Infirmière qui mettra à votre disposition une multitude d’outils pédagogiques (Oral personnalisé, journées de méthodologie au sein du centre de formation situé à deux pas de Paris, Espace Élève disponible 24h/24…).

Pour en savoir davantage, formulez votre demande de documentation sur notre site internet. Un conseiller Cours Minerve vous contactera en retour pour vous guider au mieux dans votre projet professionnel.

1er cours CAP Petite Enfance offert

Nos élèves témoignent

avis eleve cours minerve

Découvrez les avis de nos élèves sur leur formation

CAP Petite Enfance, préparation au concours d’aide-soignante ou d’infirmier… Nous donnons la parole à nos élèves qui vous parlent de leur formation.

> Voir leurs interviews